Gnome 3.0, le bureau du futur?


Gnome est l’environnement graphique par défaut d’Ubuntu. Son plus grand concurrent, KDE, a subi récemment une cure de jouvence en passant à sa version 4. La sortie de Gnome 2.0 date elle de juin 2002, il est donc largement temps de passer à une version 3.0, attendue pour 2010. Attention, Gnome est un projet qui évolue tout de même régulièrement, avec une sortie toute les 6 mois, on en est aujourd’hui à Gnome 2.26! Cependant, les bases sont toujours celles de la version 2. Avec Gnome 3.0, les développeurs ont la volonté de frapper un grand coup et de prendre même une longueur d’avance, en inventant une nouvelle façon d’utiliser un espace de travail. Alors est ce innover pour innover ou les nouvelles idées semble t’elles concluantes?

Le projet Gnome a récemment dévoilé 2 grandes bases de ce que sera Gnome 3.0, à savoir Gnome-shell et Gnome-zeitgeist.

Gnome-shell ou la nouvelle version d’organiser ses espaces de travail

GNOME Shell: the shell idea is not just about changing the panel and the window manager. It’s about changing the way you start an activity and how you switch between two different activities. Or more generally, how you manage your different activities on the desktop.

L’idée de Gnome Shell  n’est pas de changer uniquement les tableaux de bord et le gestionnaire de fenêtre. C’est changer la façon de démarrer une activité et de basculer entre 2 activités. Plus généralement, comment gérer les différentes activités sur son bureau.

Voilà l’ambition pour ce Gnome Shell. Dans la pratique, ce ne sont pas que des paroles en l’air, ça change vraiment l’utilisation du bureau. Le principe consiste en une écran principal par lequel l’on accède aux activités, c’est à dire des bureaux organisés à notre guise depuis la page principale. Il est déjà possible de faire cela en s’organisant un bureau “travail”, un bureau “musique”, etc… Là le principe est de simplifieret généraliser cela en proposant une interface spécialement dédiée à cette organisation. Gnome 3.0 c’est par contre la fin du cube (ou la sphère maintenant :p) qui tourne à priori. Pour le moment tout du moins, c’est incompatible avec Compiz. Des nouveaux effets sont par contre disponible pour l’ouverture, la fermeture des fenêtre ou le passage à l’écran de gestion et le tout en jette pas mal quand même pour un début! Cette fameuse page principale permet en plus de la création de bureau (ou activité) et le changement de bureau, de lancer des applications ou d’accéder aux fichiers récents. Mais une petite capture valant mieux qu’un long discours, voici en image Gnome 3.0. Notez que j’ai 2 écrans, d’où ces screens allongés. Gnome-shell n’est d’ailleurs pas encore optimisés pour le dual screen mais c’est a priori en cours.

La page principale permet sur la gauche de lancer de nouvelle application et d'accéder aux derniers fichiers utilisés, à droite d'accéder, créer, supprimer et surtout organiser les différents bureaux appelés maintenant "activités".

La page principale permet sur la gauche de lancer de nouvelle application et d'accéder aux derniers fichiers utilisés, à droite d'accéder, créer, supprimer et surtout organiser les différents bureaux appelés maintenant "activités". Le bouton "+" permet d'ajouter un nouveau bureau. Il est possible de déplacer les fenêtre d'applications d'un bureau à l'autre.

capture2

Le bouton "Activities" en haut à gauche permet de revenir à la page principale. Gnome shell propose aussi de nouveaux tableaux de bords, très simples pour l'instant.

Je pense qu’il y a vraiment de l’idée et un effort pour faire différent de se qui existe (ça ressemble un peu au plugin “Bureau sur un plan” de Compiz, mais avec la possibilité de lancer des applications en plus). Ca n’en est qu’à son début, ça devrait encore beaucoup évoluer, mais ça risque de beaucoup faire parler à sa sortie. Les habitudes sont clairement modifiées avec ce nouveau système. Je m’en suis servi quelques heures et c’est pas mal du tout. J’arrive très facilement à gérer tout ces écrans, c’est comme d’habitude avec Gnome, très simple à comprendre et à prendre en main. Je ne suis par contre pas sur que ça soit vraiment une avancée d’ergonomie. C’est clairement différent, mais mieux, je ne sais pas encore. La pratique nous le dira surement. Tout ce que je peux vous conseiller s’est bien sur d’essayer par vous même. La procédure d’installation est longue et celle proposée sur le site de Gnome ne fonctionnait pas chez moi. J’ai trouvé mon bonheur sur ce blog, alors bon courage et bon test, n’hésitez pas à laisser vos commentaires :p

Gnome-zeitgeist ou un nom imprononçable pour mieux gérer ses fichiers

Changing the way we access documents (via a journal, like GNOME Zeitgeist): having to deal with a filesystem in their daily work is not what makes users happy — on the contrary, they generally just want to access their documents and not to browse their hard disk. Providing new solutions to this problem (using timelines, tags, bookmarks, etc.) is something that has been of interest in our community for a long time, but we never completely jumped in. We simply should.

Changer la manière d’accéder aux documents (via un journal) : devoir utiliser le gestionnaire de fichiers pour leur travail quotidien ne plaît pas aux utilisateurs, au contraire ils veulent généralement juste accéder à leurs documents et non parcourir leur disque dur. Proposer des nouvelles solutions à cette problématique (en utilisant une chronologie, des favoris, etc) est quelque chose qui intéresse notre communauté depuis longtemps, mais nous n’avons jamais franchis le pas. Nous devrions simplement le faire.

La seconde révolution voulue par Gnome est après la gestion des espaces de travail, un nouvelle façon d’accéder à ses fichiers. Pour cela, Gnome-zeitgeist ne propose plus un accès hiérarchique des fichiers (avec dossiers, sous dossiers, etc) mais un accès par chronologie et étiquettes. L’interface est dotée d’un calendrier et permet de naviguer par jours. Les fichiers crées, modifiés ou ouverts chaque jours apparaissent (est inclus aussi l’historique du navigateur internet). Plutôt pratique pour les fichiers récents, je me demande ce que ça donne pour des vieux fichiers dont on ne se rappelle plus la période de création. Une autre méthode de classement vient donc compléter cette nouvelle approche (c’est à la mode), un classement par tags! Il est donc possible pour chaque fichier de lui attribuer différentes étiquettes puis de croiser ses informations avec le classement temporel. Un système de favoris est également disponible. Bref un approche qui est en effet pas habituelle. Je suis comme la fosse (septique) quant à son efficacité par rapport à une recherche plus classique par gestionnaire de fichier, mais je reste ouvert et encore une fois, c’est tout jeune et ne peut que s’améliorer. Je vous encourage là encore à essayer pour vous faire votre propre idée, vous trouverez ici des explications pour cela!

capture1

Conclusion

Seul le temps nous dira je pense si la communauté adhère à ces nouvelles idées de l’équipe Gnome. Je suis moi même assez partagé pour le moment. Il ne faut pas trouver ça génial juste parce que c’est nouveau. Par contre, il y a je trouve un véritable effort de réalisé pour renouveler l’expérience utilisateur. Si ça marche, Gnome risque d’attirer beaucoup de monde car l’innovation est là! Bravo donc à Gnome de prendre le risque d’un renouvellement profond (en tout cas sur ces 2 premiers projets présentés) – on est pas prêt de voir ça sur d’autres systèmes propriétaires – qui semble avoir tenu compte des attentes de la communauté. Espérons qu’ils réussissent leur pari, c’est tout ce que je leur souhaite. N’hésitez pas à tester et à laisser vos commentaires, le débat est ouvert ;-)

, ,

  1. #1 by antistress on 6 septembre 2009 - 18 h 30 min

    j’aime bien ton blogue on sent le mec qui a testé et sait de quoi il parle (GNOME 3, gnumeric…)

  2. #2 by jmini on 24 décembre 2009 - 12 h 43 min

    Zeitgeist, c’est de l’allemand, ça veut dire l’esprit (=Geist) du temps (=Zeit).

    (cf. dictionnaire FR-ALL : http://dict.leo.org/frde?lp=frde&search=Zeitgeist visiblement c’est aussi une notion de Philo. Il y a une prononciation sur le site, mais ce n’est pas très satisfaisant)

    En tout cas, je suis convaincu que c’est une idée d’avenir : je constate que de plus en plus, j’utilise qu’un seul dossier affiché en liste, trié par date (du moins pour le travail en cours). Ensuite je classe dans des dossiers, et si je ne le fait pas ça reste au fond de la liste (comme la boite de réception).
    => A priori je suis intéressé par un système complémentaire à mon organisation (ou remplaçant complètement mon dossier) permettant d’identifier dans la masse de fichiers lequels sont associés (pour le moment je fais des sous-dossiers quand ça vaut le coup — les tags tels que tu les décris répondent à cette attente). Il faut également selon moi pouvoir archiver (dans un dossier classique ?) les fichiers que l’on veut sortir de ce système.

    Merci pour ton blog que je découvre…

  3. #3 by GutsBlack on 11 janvier 2010 - 22 h 00 min

    Blog pour un fois fort intéressant, et billet également.

    Sinon pour en revenir à ton scepticisme sur le classement par date/tag je te répondrais que ça dépend.

    Pour un utilisateur fréquent ou avancés le classement par tag/date n’est pas forcément un plus et peu vite devenir anti-ergonomique quand on a ses petites habitudes (plus encore quand on classe déjà bien ses fichiers).

    Maintenant si on regarde d’un autre côté. Gnome propose, comme à son habitude, une approche très néophite, et le classement date/tag prend tout son sens.

    D’ailleurs il y a beaucoup d’exemple de classement de ce style, comme Gmail, facebook ou encore Picasa.

  4. #4 by LeLoup on 6 mars 2010 - 19 h 45 min

    Merci pour cet article très intéressant. Ce classement par date ne me dit rien qui vaille, ça n’a de sens que pour certaines choses bien spécifiques.

    Au fait, ton fond d’écran a l’air pas mal du tout, où pourrais-je le récupérer ?

  5. #5 by splach on 7 mars 2010 - 20 h 55 min

    Ici pour le fond d’écran que j’ai trouvé sur cette page
    Bonne soirée,
    Sylvain

  6. #6 by bertrand on 28 juillet 2010 - 17 h 06 min

    Le classement par tag est très intéressant car il permet de facilement classer un document dans plusieurs catégories différentes ; ce que ne permet pas le système arborescent classique des dossiers. (je met de coté les liens durs et symbolique qui sont souvent mal appréhendé par les non informaticiens)

    Le souci est dans la gestion des tags :
    - éviter la prolifération en proposant les tags les plus couramment utilisé
    - permettre le classement et l’organisation des tags (l’arborescence revient au galop)

  7. #7 by Nicolas on 15 septembre 2010 - 20 h 28 min

    Je ne connais pas du tout les autres environnements de bureau dispo sous linux

    mais j’ai pu expérimenter le classement par tags sur MacOSX, qui propose cette fonction depuis MacOSX Tiger (10.4, sorti en avril 2005 déjà….)

    plus concrètement dans MacOSX il s’agit de créer des dossier virtuels, auxquels on associe des mots-clés et qui, grace à la technologie de métadonnés Spotlight, trient/filtrent les dossiers du Mac pour afficher les fichiers correspondant au criétère.

    je l’ai utilisé un peu, puis abandoné, je n’avais pas trouvé de moyen facile de renseigner les metadonnées de façon rapide et efficace, pour bcp de fichiers….et finalement, je suis revenu au hierarchique.

    à mon avis, ce n’est pas fait pour remplacer complètement le système hiérarchique, qui est qd mm la base de tout classement digne de ce nom, mais surtout à éviter les doublons pour des éléments utilisés pluiseurs fois.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.